Il faut cultiver notre jardin…

Candide ou l’Optimisme de Voltaire, voilà un livre que j’ai adoré en seconde… Tout cela pour dire que depuis que nous avons quitté la région parisienne (cela va faire 7 ans bientôt) nous nous sommes fait plaisir en cultivant notre jardin !

Il faut dire que dans notre région d’adoption, le Sud Ouest, le temps est clément pour qui veut faire pousser toutes sortes de plants. Il suffit de se baisser et de bêcher.

Sur les coteaux de Garonne, notre première escale durant près de 3 ans, nous avions une superbe terre qui donnait de magnifiques fruits et légumes ! Il n’y a que les framboisiers qui ne s’y sont jamais plu (étrange me direz-vous). Ce fut là notre plus beau potager ! Un régale à faire avec les enfants, planter, attendre que cela pousse, puis tout manger !! Une vraie éducation à la nature, aux bonnes choses.

Souvenirs de notre jardin sur les Coteaux 2011.

Depuis que nous avons posé nos valises entre Bordeaux et Arcachon, la terre sablonneuse nous donne du fil à retordre ! Les pommes de terre, les « mini » carottes, les framboises et le piment se plaisent mais le reste, c’est une autre paire de manche ! Il faut dire qu’en 2013/2014 ce fut une année très très (trop) pluvieuse. Comment faire pousser quoique ce soit sur un sol gorgée d’eau et plein de sable ? 2015 n’a pas été des plus grandiose, la faute à la météo, pas assez de soleil. Nous avions bien des tomates mais elles n’ont jamais rougies !

DSC09380.JPG

Notre Miss Sunshine 2011 pieds nus comme sa mère !

Nous sommes une famille optimiste ! Nous n’abandonnons pas l’affaire comme ça !

Ce week-end, avec les enfants nous avons commencé un nouveau  chapitre de cette année 2016 : notre potager !

Nous aimons jardiner ensemble, voir notre potager prendre forme, l’imaginer, voir quel légume mettre à côté de quel autre légume. Nous avons planté une vigne, un abricotier, un mirabellier et des fleurs bien sûr depuis 2013. Cette année, nous essayerons de planter de nouvelles fleurs (je rêve de pivoines !!), pourquoi ne pas s’offrir un oranger ou un olivier ?  C’est si bon de jardiner. Certains trouvent cela pénible, ennuyeux, nous nous comprenons que cela demande du temps, de la patience, que nous ne sommes pas maitres de la météo mais bien responsables de notre jardin. Des fois je rage quand malgré tous nos efforts les fleurs ne prennent pas racines ! Je me vois répéter à mon amoureux de mari, qui rage sur les camélias qui ne sont pas « encore » en fleurs qu’il faut du temps…

Récolte 2015 de Pommes de Terre, salades et courgettes…

Dès que vient le mois de Mars, nous commençons à chausser nos bottes et à salir nos mains et cela pour la plus grande joie de nos enfants. C’est un choix de vie, un bonheur à partager l’été avec nos amis de passage à la maison, un délice à cuisiner … Quand nous avons décidé de quitter la région parisienne à la naissance de notre Miss Sunshine, je crois que rien que pour notre potager nous avons bien fait ! Nous ne sommes pas encore des chefs de la binette mais nous avons toujours autant de plaisir à mettre les mains dans notre terre et à la travailler. C’est tellement apaisant ! (surtout pieds nus !)

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s