#tricotonsenrose… Merci Ayanature

Pour ce mois d’Octobre, j’ai lancé un défi sur la toile, de mettre sur vos aiguilles des projets en rose. Pour soutenir toutes les personnes qui combattent le cancer ! Dans cette esprit le 31 Octobre à Minuit, je tirerai au sort parmi tous les projets avec #tricotonsenrose l’heureuse personne qui recevra chez elle la Box rose.

Dans cette box :

1 écheveau spécialement teint pour ce mois d’Octobre rose par 207839&

20 euros à valoir dans la superbe eboutique d’AYANATURE. Je suis fan de cette boutique alors quand Ariane a répondu présente à mon appel, j’ai comment dire explosée de joie. Ayanature c’est une boutique qui prône la beauté au naturel, respectueuse de notre santé et de notre planète. C’est une source d’inspiration, une mine de bons produits bien souvent made in france, voir Vegan !!! Autant dire qu’Ayanature c’est ma boutique chouchou (dont je vous avez déjà parlé). C’est donc 20 euros à valoir dans sa boutique sans minimum d’achat qu’Ariane offrira à la personne tirée au sort.

http://www.ayanature.com/fr

et d’autres douceurs à venir…

Il vous reste 8 jours avant le tirage au sort.

Avez-vous mis du Rose sur vos aiguilles ce mois-ci ?

L’automne est là ! Douce saison sur mes aiguilles.

Il y a des saisons qui vous font vibrer… Moi c’est l’automne et l’hiver, enfin surtout le mois de décembre. Je trouve la saison d’Automne remplie de charme, de douceur et surtout de couleur. On commence à aménager son intérieur en prévision des soirées au coin de feu. On remet des pulls, on se promène en famille dans les bois à la recherche de cèpes, châtaignes et autres spécialités saisonnières.

Pour ma part, je mets sur mes aiguilles les futurs présents à mettre sous le sapin. J’aime offrir des cadeaux handmade. J’y mets tout mon coeur, que ce soit des cadeaux culinaires ou de simples tricots, j’ai à coeur de faire plaisir et j’espère que ces cadeaux « fait de mes mains » plaisent autant à ceux qui les reçoivent. Ce n’est pas évident à l’heure du net, du 2.0 où tout va si vite, où on espère toujours plus beau, plus cher et mieux que le voisin !! Je me dis que si tout le monde calmé la cadence, nous apprécierions plus les cadeaux sous le sapin.

a36baedec65c7c02159840160858437f

Ce Noël, il y aura comme cadeaux handmade :

  • Un trendy châle rose, très girly pour ma Miss Sunshine.(je vous rappelle que ce mois d’Octobre en soutien à toutes les personnes qui souffrent d’un cancer, nous #tricotonsenrose !!). Un trendy bien gros, bien doux, bien enveloppant qui j’espère la suivra pendant encore longtemps.
  • Un Hat Sheep un bonnet d’une simplicité avec pour la touche girly non seulement des couleurs dans les violets mais également un pompon en fausse fourrure (bien sur !!) rose poudrée ! Toujours pour ma Miss Sunshine.
  • Un big projet secret (si elle passe dans le coin je ne veux pas qu’elle en sache trop) pour ma « Belle-soeur » l’amoureuse de mon beau-frère, qui est aussi belle que lui. Le bonheur y a pas à dire ça rend beaux et bons. Bref j’avais envie de marquer ce noël avec un projet sur mes aiguilles pour qu’elle puisse le mettre sur ses épaules tatouées.
  • Un tricot tout doux pour ma mère.
  • Un châle tout doux pour Youri35, une très belle personne rencontrée via le net qui sera bientôt Madame en Mai. J’ai envie de lui envoyer un colis de Noël plein de surprises.
  • Et d’autres idées qui se chevauchent dans ma tête pour réchauffer les épaules de mes Amies….

Toutes ces idées sans oublier mon « LilliPilli » que je veux finir avant les fêtes, pour en commencer un autre pour moi soit un Ishbel, soit le Torcata.

 

 

 

Little Buds number 2 !

Je me rends compte que je ne prends pas le temps de vous montrer les tricots qui tombent de mes aiguilles. J’ai voulu ce soir, mettre à l’honneur certains modèles que j’ai adoré tricoter, bien souvent des modèles pour mes filles ou mes amies…

Il y a des patrons qu’on ne se lace pas de tricoter. Le Little Buds by Oomieknits restera pour moi mon premier tricot en rond, enfin surtout pour les manches. Mais c’est avec ce modèle que j’ai tricoté pour la première fois avec des aiguilles circulaires. Une grande première, un vrai joli tricot en dehors de la layette.

J’en ai tricoté un pour les 1 an de notre Little Owl. Une version pas très bien réussie, juste à cause de la laine qui était bien trop fine et lâche pour ce modèle.

DSC06365_medium2.JPG

Little Buds taille 18 mois

J’ai donc opté pour une laine plus épaisse. J’ai tricoté ce second Little Buds en taille 4 ans, notre Little Owl venant tout juste de souffler ses 3 ans, il es encore un peu grand mais reste néanmoins parfait ! Mon petit modèle ne voulait pas vraiment aider maman à faire de jolies photos. Je vous montre malgré tout cette seconde version en Alaska de Drops, les boutons, un joli coup de coeur, trouvés chez Phildar.

Je trouve ce modèle si simple et élégant. Je pense qu’il y en aura encore d’autres…

 

 

 

Octobre Rose…. #Trictotonsenrose

Durant tout le mois d’Octobre je vous propose de tricoter un projet en rose ! Pour soutenir toutes les femmes touchées par le cancer du sein, leurs familles, les équipes soignantes qui œuvrent à leur bien être.

Un mois tout en Rose !

 

Inondez Instagram, Facebook de vos projets avec l’hashtag #tricotonsenrose

rose

Tous les projets finis au 31 Octobre 2016 minuit,  participeront au tirage au sort pour gagner un colis de douceur.

Dans ce colis de douceurs :

  • Un écheveau teint à la main  50 %mérinos/ 50% soie de chez

207839

  • Un vernis de la marque Kure Bazar.

Et d’autres surprises…

octobre-rose

 

 

Et si on parlait des belles laines surtout… Partie I

Quand vous tombez dans le tricot et que vous en devenez accro. Vous découvrez qu’il existe un autre monde celui des laines teintes à la main! Celui des laines cardées, équitables qui ne sont pas seulement belles et douces mais également éthiques. Celui des boutiques qui revendent de belles laines à tous les prix. Vous rentrez dans un petit monde qui parle Ravelry, stash, échantillons, DK  etc… Un nouveau monde !

Soyons clairs, je n’ai rien contre les laines de Phildar ou Bergère de France (mise à part leur prix ! et les noeuds retrouvés dans certaines pelotes) mais elles sont bien trop souvent synthétiques ou dès qu’on prend de la laine 100% mérinos ou avec de la soie, la facture est encore plus salée ! Je trouve donc mon bonheur ailleurs.

A travers cette chronique je veux partager avec vous mon petit horizon des laines qu’il fait bon de mettre sur nos aiguilles. Cette liste n’est forcément pas exhaustive puisque que je n’ai ni le budget, ni la place, ni le temps de tricoter toutes les laines que l’on peut trouver sur le marché mondial du tricot ! (hélas) Je ne suis tombée dans la marmite de laine qu’il y’a 7 ans autant dire que du haut de mes 33 printemps, j’ai encore toute un monde à explorer.

Les grands groupes :

Il y a les belles laines issues d’élevages français, de filatures françaises. Ces filatures résistent face aux géants du fil comme Holst Garn ou Drops Design  entre autres. Ces 2 gros groupes proposent d’ailleurs de belles laines à petits prix, et je ne vais pas cracher sur leur laine ! Je ne peux hélas pas me permettre de tricoter que des belles laines teintes à la main ou made in france. J’achète donc souvent des laines du groupe Drops Design. Elles sont souvent de qualité, certaines certifiées öeko tex et surtout à petits prix. C’est un joli compromis. Sur leur site, il y a souvent des offres promotionnelles et surtout des patrons de tricot traduits en plusieurs langues et gratuits. Leurs aiguilles circulaires fixes en laiton sont vraiment les aiguilles que je préfère utiliser. Pour acheter de la laine de chez Drops Design, il faut passer par  les revendeurs Drops en France. Je vous recommande 3 de ces revendeurs pour lesquels j’ai aimé leur rapidité, leur sens du commerce et surtout ils sont joignables et n’hésites pas à vous conseiller. (Je parle de leur boutique en ligne).

           Kalidou                           Un instant chez Moi                      Mon Sheep Shop

Le Made In France :

Pour ce qui est d’un gros coup de coeur pour de belles laines issues de troupeaux français, une superbe laine cardée Made in France je vous parle de la bien nommée De Rerum Natura. Une boutique qui vous plaira par son univers éthique, responsable, doux et sauvage. L’appel de la Bretagne je pourrais dire. C’est avec l’une des laines de Solenn que j’ai imaginé le Cardigan Bertille. Sa laine sent bon les pâturages. J’ai envie d’essayer l’une de ses dernières venues Pénélope pour un futur modèle de gilet ajouré. Je vous recommande sa laine ainsi que ses modèles de tricot. Le gilet Arc-En-Ciel et la très belle couverture Envol seront un jour sur mes aiguilles.

Il y a 2 filatures françaises dont j’ai envie de visiter et d’essayer depuis un petit moment !  Celles de Lily Neige j’ai nommé la Filature de la Vallée des Saulnes , une filature artisanale qui respecte les animaux de l’élevage du Fontenelle. Un élevage de lamas où les animaux sont très bien traités car élevés avec amour, où la laine issue de la filature n’a subit aucune agression chimique. Toutes les laines naturelles sont certifiées öeko-Tex et les pigments utilisés sont labellisés bio. Cette filature située entre Douai et Maubeuge (mes origines…) vous accueille toute l’année.

Et la filature du Valgaudemar là encore une filature qui a une histoire ! Si les fils sélectionnés viennent désormais du monde entier ils sont tous travaillés à la filature. Forte de son savoir-faire familiale, depuis 1863, la filature Valgaudemar implantée dans le sud-est de la France à St Firmin, utilise des pigments certifiés eux aussi Oeko-Tex et ont un écolabel européen.

Des laines teintes à la main, 100% artisanales

Il y a les « teigneuses » pas celles au mauvais caractère non, celles qui jouent avec les couleurs et les belles matières pour créer de superbes écheveaux dans leur marmite. Elles sont très souvent auto-entrepreneuses et mères au foyer. Leur réputation dans le monde du tricot c’est fait de bouche à oreilles, de petites ventes en plus grosses ventes, elles ont gagnés grâce à leur talent nos coeurs. Il ne faut pas croire, une compétition fait rage au sein des teigneuses, ce n’est pas le monde des bisounours, pourtant je ne comprends pas pourquoi une telle compétition. Elles sont toutes tellement différentes, avec des coloris, des matières si personnelles que tous leurs écheveaux sont de vrais bijoux qui portent la marque de leur savoir-faire. C’est pourquoi je n’entrerais pas dans cette guerre des laines teintes à la main par la meilleure etc… Je vous citerais là des marques que j’aime tricoter. Découvertes au fil de ventes sur le net, découvertes par le bouche à oreilles ou sur mon fil instagram…

Il y a l’univers d’Imogène dont je vous ai parlé lors d’une précédente chronique et ses Big Bad Yarn. J’adore son univers artistique, son blog mais surtout les couleurs qu’elle arrive à créer dans ses écheveaux. Une pure merveille de laine teinte à la main. Validé à 200% ! Vivement la prochaine vente.

La Fée Fil qui est devenue une figure incontournable lorsqu’on parle de laines teintes à la main. Je crois que j’ai essayé tous ses fils sauf ses gardients qui me font de l’oeil encore. Mon futur Torquata sera d’ailleurs à 90% tricoté avec ses petits trésors. Là encore, forte de son succès, il faut être à l’ouverture de la vente ou sur des salons comme celui du DIY prochain à Paris pour réussir à adopter une de ses merveilles.

logo-teinture-couleur-1-e1455984524689

Celles venues de loin, acheté via Etsy, je vous parlerai de mes 2 gros coups de coeur.

 

Circus Tonic Handmade, les laines made in Australia. De superbes couleurs, une douceur de laine incomparable ! Et une rapidité dans l’expédition et n’allez pas croire qu’elles sont plus chères que celles teintes en France. Une jolie découverte sur Instagram. Je compte me tricoter un châle avec les 2 écheveaux que je me suis offerts.

Les belles laines des Pirates Allemandes DyeForWool… Ce sont les premières laines teintes à la main que je me suis fait offrir pour me tricoter un gilet. Bon je n’ai toujours pas trouvé le temps de me tricoter ce fameux gilet et les nouveaux modèles de gilet qui sortent chaque jour me font hésiter qu’à celui que j’aimerai bien me tricoter avec mes merveilles. Ce sont des laines qui viennent tout droit de Nuremberg teintes par Nicole et Cordula.

Voici un premier horizon…. Prochain épisode Samedi.

Mes coups de coeur Partie II

Je vous ai fait découvrir il y a peu un sélection de mes coups de coeur plus « adultes » voici donc mes envies du côté des enfants. Ce sont bien évidement des gilets pour mes Miss. J’adorerais tricoter pour mon Loupiot mais hélas je n’ai jamais de coup de coeur tricot chez les mecs. Et puis à bientôt 10 ans je ne sais pas s’il aimerait porter des tricots de maman…

Il y a cette robe qui m’a frappé dans l’oeil depuis bientôt 2 ans… Et avec la laine rose « barbe à papa » que m’a offert mon amie A. je me dis qu’il y a peut être moyen de faire quelque chose de joli. Car le mettre mot du moment c’est Déstash ! Ce qui veux dire essayer d’utiliser son stock de laine sans en racheter. (J’avoue c’est très dur de résister quand on est addict comme moi au tricot et à la belle laine…).

 

Je dois d’ailleurs prendre en photo mes 2 Miss avec leurs nouveaux gilets : un Little Buds pour ma Little Owl et un Petite fille modèle pour ma Miss Sunshine. Des gilets très agréables à tricoter, au rendu super sympa pour les premières fraicheurs du matin.

Et vous des envies pour vous ou vos loulous à mettre sur vos aiguilles ?

Mais où trouver le temps ?

Je ne sais pas comment font mes amies tricoteuses pour finir leur encours et en commencer d’autre. Avec le boulot, je travaille soit de matin tôt soit jusqu’en soirée tard et avec cela il faut rajouter la vie de famille… Mais où je tricote moi ? J’ai l’impression d’être une tortue.

J’ai tellement d’envies pour mes loulous, pour la famille, pour les amis… Et il suffit que je regarde le fil d’actu de mon Instagram pour que me pousse de nouvelles envies tricots. Petit aperçu de mes coups de coeur tricot du moment.

Partie I : Mes coups de coeur « tricots pour Grandes « 

J’adore ce point c’est exactement le même point pour ce merveilleux pull d’Isabell Kraemer :  le Poolside

poolside