Les belles rencontres d’instagram

Il y’a un an je me préparai à subir une intervention chirurgicale. Pas simple de se rendre à ce rendez-vous, pas simple de ce dire qu’après on ne sera jamais plus pareil. Quelques jours avant mon hospitalisation, je recevai dans ma BAL (boite aux lettres) un colis surprise de Delphine, alias Yourid35 sur instagram. Ce colis arrivé comme par magie m’a réchauffé le coeur. Depuis avec Delphine, nous nous sommes promis de tricoter pour l’autre un châle ! Et la magie du tricot fait que nous avons finit ensemble notre châle quasi au même moment. Nos colis sont donc parti pour une nouvelle destination…

colis Youri

Colis surprise de Delphine : Châle UZO, Badge de Lil Weasel et douceurs…

Au début le dit châle était un modèle de Petit Bout de Moi, mais il ne nous a pas plus dans sa transcription et son montage, nous nous sommes donc chacune rabattu sur un autre châle coup de coeur. Pour Delphine ce fut le UZO de l’île aux fils. Une merveille à porter ! Qu’elle fut pas ma joie de découvrir ce châle très structuré tricoté dans une laine d’un vieux rose et tellement douce ! Une merveille. Depuis que j’ai reçu le colis, son châle Uzo ne me quitte plus. Moi qui aime la dentelle, les trous, les courbes, je suis séduite pas son choix. Comme quoi les goûts peuvent évoluer. Je le trouve moderne, et classe à la fois. Bref je ne l’avais pas vu passer dans la « tricosphère », j’ai loupé sa sortie sur Ravelry mais je pense qu’une de mes amies, Anne pour ne pas la nommer, serait sous le charme de sa construction. Je me dis donc que je vais peut être le mettre sur mes aiguilles prochainement.

Mon Châle ? Tant que Delphine, n’a pas ouvert son colis, je ne vous dirais pas ce qui est tombé de mes aiguilles. Et comme Mlle la Future Mariée (elle se marie fin Mai) se fait une escapade en amoureux ce WE, il se peut fortement qu’elle n’ouvre mon colis que Lundi à son retour de vacances. Il faudra donc patienter.

châle Uzo

Je m’en vais tricoter et enfin finir mon Lili Pili, maintenant que le colis est parti !

Et si on parlait des belles laines surtout… Partie I

Quand vous tombez dans le tricot et que vous en devenez accro. Vous découvrez qu’il existe un autre monde celui des laines teintes à la main! Celui des laines cardées, équitables qui ne sont pas seulement belles et douces mais également éthiques. Celui des boutiques qui revendent de belles laines à tous les prix. Vous rentrez dans un petit monde qui parle Ravelry, stash, échantillons, DK  etc… Un nouveau monde !

Soyons clairs, je n’ai rien contre les laines de Phildar ou Bergère de France (mise à part leur prix ! et les noeuds retrouvés dans certaines pelotes) mais elles sont bien trop souvent synthétiques ou dès qu’on prend de la laine 100% mérinos ou avec de la soie, la facture est encore plus salée ! Je trouve donc mon bonheur ailleurs.

A travers cette chronique je veux partager avec vous mon petit horizon des laines qu’il fait bon de mettre sur nos aiguilles. Cette liste n’est forcément pas exhaustive puisque que je n’ai ni le budget, ni la place, ni le temps de tricoter toutes les laines que l’on peut trouver sur le marché mondial du tricot ! (hélas) Je ne suis tombée dans la marmite de laine qu’il y’a 7 ans autant dire que du haut de mes 33 printemps, j’ai encore toute un monde à explorer.

Les grands groupes :

Il y a les belles laines issues d’élevages français, de filatures françaises. Ces filatures résistent face aux géants du fil comme Holst Garn ou Drops Design  entre autres. Ces 2 gros groupes proposent d’ailleurs de belles laines à petits prix, et je ne vais pas cracher sur leur laine ! Je ne peux hélas pas me permettre de tricoter que des belles laines teintes à la main ou made in france. J’achète donc souvent des laines du groupe Drops Design. Elles sont souvent de qualité, certaines certifiées öeko tex et surtout à petits prix. C’est un joli compromis. Sur leur site, il y a souvent des offres promotionnelles et surtout des patrons de tricot traduits en plusieurs langues et gratuits. Leurs aiguilles circulaires fixes en laiton sont vraiment les aiguilles que je préfère utiliser. Pour acheter de la laine de chez Drops Design, il faut passer par  les revendeurs Drops en France. Je vous recommande 3 de ces revendeurs pour lesquels j’ai aimé leur rapidité, leur sens du commerce et surtout ils sont joignables et n’hésites pas à vous conseiller. (Je parle de leur boutique en ligne).

           Kalidou                           Un instant chez Moi                      Mon Sheep Shop

Le Made In France :

Pour ce qui est d’un gros coup de coeur pour de belles laines issues de troupeaux français, une superbe laine cardée Made in France je vous parle de la bien nommée De Rerum Natura. Une boutique qui vous plaira par son univers éthique, responsable, doux et sauvage. L’appel de la Bretagne je pourrais dire. C’est avec l’une des laines de Solenn que j’ai imaginé le Cardigan Bertille. Sa laine sent bon les pâturages. J’ai envie d’essayer l’une de ses dernières venues Pénélope pour un futur modèle de gilet ajouré. Je vous recommande sa laine ainsi que ses modèles de tricot. Le gilet Arc-En-Ciel et la très belle couverture Envol seront un jour sur mes aiguilles.

Il y a 2 filatures françaises dont j’ai envie de visiter et d’essayer depuis un petit moment !  Celles de Lily Neige j’ai nommé la Filature de la Vallée des Saulnes , une filature artisanale qui respecte les animaux de l’élevage du Fontenelle. Un élevage de lamas où les animaux sont très bien traités car élevés avec amour, où la laine issue de la filature n’a subit aucune agression chimique. Toutes les laines naturelles sont certifiées öeko-Tex et les pigments utilisés sont labellisés bio. Cette filature située entre Douai et Maubeuge (mes origines…) vous accueille toute l’année.

Et la filature du Valgaudemar là encore une filature qui a une histoire ! Si les fils sélectionnés viennent désormais du monde entier ils sont tous travaillés à la filature. Forte de son savoir-faire familiale, depuis 1863, la filature Valgaudemar implantée dans le sud-est de la France à St Firmin, utilise des pigments certifiés eux aussi Oeko-Tex et ont un écolabel européen.

Des laines teintes à la main, 100% artisanales

Il y a les « teigneuses » pas celles au mauvais caractère non, celles qui jouent avec les couleurs et les belles matières pour créer de superbes écheveaux dans leur marmite. Elles sont très souvent auto-entrepreneuses et mères au foyer. Leur réputation dans le monde du tricot c’est fait de bouche à oreilles, de petites ventes en plus grosses ventes, elles ont gagnés grâce à leur talent nos coeurs. Il ne faut pas croire, une compétition fait rage au sein des teigneuses, ce n’est pas le monde des bisounours, pourtant je ne comprends pas pourquoi une telle compétition. Elles sont toutes tellement différentes, avec des coloris, des matières si personnelles que tous leurs écheveaux sont de vrais bijoux qui portent la marque de leur savoir-faire. C’est pourquoi je n’entrerais pas dans cette guerre des laines teintes à la main par la meilleure etc… Je vous citerais là des marques que j’aime tricoter. Découvertes au fil de ventes sur le net, découvertes par le bouche à oreilles ou sur mon fil instagram…

Il y a l’univers d’Imogène dont je vous ai parlé lors d’une précédente chronique et ses Big Bad Yarn. J’adore son univers artistique, son blog mais surtout les couleurs qu’elle arrive à créer dans ses écheveaux. Une pure merveille de laine teinte à la main. Validé à 200% ! Vivement la prochaine vente.

La Fée Fil qui est devenue une figure incontournable lorsqu’on parle de laines teintes à la main. Je crois que j’ai essayé tous ses fils sauf ses gardients qui me font de l’oeil encore. Mon futur Torquata sera d’ailleurs à 90% tricoté avec ses petits trésors. Là encore, forte de son succès, il faut être à l’ouverture de la vente ou sur des salons comme celui du DIY prochain à Paris pour réussir à adopter une de ses merveilles.

logo-teinture-couleur-1-e1455984524689

Celles venues de loin, acheté via Etsy, je vous parlerai de mes 2 gros coups de coeur.

 

Circus Tonic Handmade, les laines made in Australia. De superbes couleurs, une douceur de laine incomparable ! Et une rapidité dans l’expédition et n’allez pas croire qu’elles sont plus chères que celles teintes en France. Une jolie découverte sur Instagram. Je compte me tricoter un châle avec les 2 écheveaux que je me suis offerts.

Les belles laines des Pirates Allemandes DyeForWool… Ce sont les premières laines teintes à la main que je me suis fait offrir pour me tricoter un gilet. Bon je n’ai toujours pas trouvé le temps de me tricoter ce fameux gilet et les nouveaux modèles de gilet qui sortent chaque jour me font hésiter qu’à celui que j’aimerai bien me tricoter avec mes merveilles. Ce sont des laines qui viennent tout droit de Nuremberg teintes par Nicole et Cordula.

Voici un premier horizon…. Prochain épisode Samedi.

Au boulot et plus le temps de bloguer ou même tricoter !

Depuis plus d’1 mois, j’ai retrouvé le chemin du boulot. Enfin un boulot un peu spécial (en attente d’enfants pour une crèche c’est pas banal) mais où je suis contente de retrouver chaque matin, 9 nanas extra, mes nouvelles collègues.

J’enchaine donc les journées « boulot/chantier » avec les vacances des loulous et de chéri. Au final, je suis très fatiguée et n’ai plus le temps de venir ici papoter ou tout simplement tricoter ! Aïe ça c’est dur. J’ai juste eu le temps de finir un second Little Buds pour notre Little Owl. Il sera idéal pour sa rentrée en maternelle. Il s’est vite monté. C’est un modèle que j’adore. Tellement simple et qui tombe à la perfection. Il est parti au blocage, je vous le mets en photo d’ici quelques jours  quand j’aurais enfin choisi les boutons (et qui sait peut être sur ma little miss).

Autant vous dire que la création de mes nouveaux modèles est en stand by. Je voulais d’ailleurs vous remercier pour l’accueil chaleureux que vous avez fait au  Cardigan Bertille. Il sera d’ailleurs courant Septembre disponible en Anglais.

Vais-je mettre de nouvelles merveilles sur mes aiguilles. Il faut dire que le Thirsty Rose me tente bien pour ma Miss Sunshine. Un gilet passe par tout qui sera parfait à la rentrée pour elle aussi. J’ai eu le coup de foudre en voyant la version de Claitte. Et avec mon amie A. je pense que nous allons le tricoter en KAL si vous voulez nous rejoindre.

Moi qui voulais utiliser la méri’laine que j’ai en stock pour elle, je sens que l’échantillon ne sera pas bon… Je vais devoir lui prendre encore une nouvelle laine, très certainement Drops cette fois moins chère et plus passe partout.

Entre temps j’ai reçu les 2 superbes écheveaux de chez Circus Tonic Handmade venus tout droit d’Australie. Un joli cadeau d’anniversaire fait à moi même. On m’a conseillé de tricoter le Syrma avec ces merveilles mais mon coup de coeur pour le  Rheinlust est trop fort. Je pense donc opter pour ce châle là. Une fois bien sur que mon Lilli Pilli sera fini.

Il semblerait que je vais avoir des journées off niveau taf, donc j’espère bien pourvoir faire chauffer à nouveau mes aiguilles. Il faut dire qu’avec la reprise du travail et mon nouveau rythme sans thyroïde, je suis ressortie de là très fatiguée et surtout le mojo tricot m’avait quitté. J’ai envie donc de me poser et de boucler mes encours pour en commencer d’autres.  Et vous qu’avez vous sur vos aiguilles ???

 

 

A vos agendas : Vente BIG BAD YARN le 4 Mai

IMOG7NE

Si vous avez toujours rêvé de vous offrir une belle laine teinte à la main, sortez vos agendas, Imogène nous donne rendez-vous ce Mercredi 4 Mai à 21h pour sa prochaine vente.

Au programme des laines pour tous les projets…

  • Laine à chaussettes: BFL sw & nylon  100gr / 425m (75/25%)
  • Laine à chaussettes: Merinos sw & nylon 100gr/425m (75/25%)
  • Laine à chaussettes : Merinos Cachemire nylon sw 100gr/400m (80/10/10%)
  • Merino sw 100gr  pour 500 métres
  • Merisoie sw 100gr/400m(50/50%)

Cette vente ne sera pas que pour les addictyarn comme moi,  non, Imogène est une artiste, rien que son insta vous laisse entre voir son univers. C’est donc tout simplement qu’elle s’est alliée avec une artiste visuel Des Corps en Vrac pour cette vente de Mai.

Une manière de promouvoir cette artiste qui recycle ! Recycle des poupées, des morceaux de tissus, des choses ça et là dénichées sur des brocantes et qui leur donne une nouvelle vie. Une vie qui fleurte avec l’univers onirique parfois romantique parfois inquiétante, qui me font penser à « La cité des enfants perdues », à l’univers de Tim Burton… Rien à voir avec les belles laines Big Bad Yarn (sauf peut être les noms étranges qu’Imogène sait leur trouver) mais ici tout est question d’Art.

Ce 4 Mai, la créativité et la part artistique de l’être humain seront donc à l’honneur dans sa petite boutique online.

 

Une vente qui me tient tout particulièrement à coeur, que dans sa grande générosité Imogène propose à mes 8 testeuses de mon petit Cardigan Bertille, une jolie réducation sur sa boutique. L’occasion pour ces 8 tricoteuses d’adopter une de ses merveilles.  Et pour moi de leur dire un grand MERCI ! Et un MERCI encore plus grand à Imogène. Entre petits indépendants, il faut savoir soutenir le beau travail et les univers qui nous transportent. C’est le cas chez elle.

Pour ma part, j’aurais soufflé mes 33 bougies la veille, cela mérite bien un bel écheveau ? !

Le choix de la couleur sera le plus dur, j’ai (il faut bien l’avouer) un petit faible pour ,  Cosmétique de l’ennemi, L’homme qui chavire et Biographie de la Faim…. Qui sait lequel j’arriverai à attraper au vol… Et qui fera parti de mon coup de coeur knit : le Torquata d’Ambah O’Brien.

Je me donne 1 an pour le mettre sur mes aiguilles et de souffler mes 34 ans avec ce magnifique châle sur mes épaules. Maintenant, je pars à la recherche des 7 écheveaux qui le constitueront.

***